Sensibiliser et informer le personnel sur la gestion des déchets
carrossierAvec l’aide de l’organisme collecteur des déchets, j’organise dans l’entreprise une réunion par an d’1 heure pour rappeler l’importance de respecter les règles de tri des déchets dans l’atelier en identifiant chaque contenant, Carrossier adhérent FRCI.

Sensibiliser le personnel aux économies d’énergie
Il est indispensable de sensibiliser chaque compagnon aux économies d’énergie : adapter les temps de passage en cabine en fonction des travaux ; tenir compte des températures extérieures. Par exemple, en été, il n’est pas forcément nécessaire de mettre une cabine en étuvage lorsque le véhicule est peint en fin de journée et qu’il ne sort que le lendemain ; veiller aux fuites d’air du compresseur qui engendre un fonctionnement répétitif et une consommation électrique très importante ; veiller à l’éclairage de l’atelier (designer une personne responsable pour en gérer la nécessité ou mettre en place un système inter-crépusculaire qui démarre l’éclairage automatiquement selon le niveau d’obscurité. J’encourage également mes compagnons à suivre les recommandations des fabricants de peinture pour réduire les consommations de produits. Trop souvent, les quantités utilisées sont bien supérieures aux besoins. L’intéressement aux économies d’énergies et de produits est très efficace, Carrossier adhérent FRCI.

Réduire la consommation de la cabine : cabine avec système de séchage infrarouge modulable haute performance
carrossierLe système de séchage prend la forme d’un automate mobile, fixé à l’intérieur de la cabine, qui se place au plus proche de la pièce ou la partie de carrosserie à sécher. Il assure le transfert d’énergie par ondes électromagnétiques (infrarouges) et non par convection (technique la plus courante). Le panneau est alimenté au gaz naturel et génère de la chaleur par réaction chimique catalytique.
Le temps de pré-chauffage est infime (environ 2 minutes, contre environ 20 min avec un système par veine d’air). A la différence des sécheurs infrarouges classiques, il permet de sécher à cœur les peintures, par un principe de séchage dit à « ondes longues », 
Carrossier adhérent FRCI.

plus

Faire appliquer les consignes de sécurité
carrossierJ’organise des réunions régulières avec le personnel pour rappeler le respect des règles de sécurité. Je mets en place l’affichage nécessaire aux consignes de sécurité sur chaque poste qui le justifie.
Pour chaque métier de l’atelier, j’ai formalisé une fiche des risques encourus avec en face les moyens de protection pour les éviter, qui sont mis à disposition. Cette fiche est émargée par chaque salarié de manière à les sensibiliser et engager leurs responsabilités à appliquer ces consignes
Carrossier adhérent FRCI.

Vigilance sur les Fiches de Données de Sécurité
carrossierParce que la loi l’impose et parce qu’elle donne toutes les indications pour utiliser les produits dans les meilleures conditions de sécurité, la Fiche de Données de Sécurité est clairement en vue dans l’atelier. Dès que je reçois un produit, j’édite la FDS qui va avec et je la fixe sur l’emballage. Par ailleurs, je la range dans un classeur qui est directement entreposé à l’atelier, à portée de main de toutes les personnes concernées par la manipulation des produitsCarrossier adhérent FNAA.

Qualification : aspect fondamental d’une gestion responsable
max-alunniA mon sens, un aspect fondamental d’une gestion responsable de l’activité est la qualification du personnel. Un personnel qualifié permet l’ouverture au dialogue, à la réflexion, à l’analyse et à la prise de décision. Nous passons ainsi de la logique de l’obéissance à celle de la responsabilité qui va dans le sens de la qualité, de la performance, du respect de l’individu, du respect des consignes de sécurité et de l’environnement, qu’il soit salarié ou clientMax Alunni, Albax.

L’aluminium en carrosserie, le métal du développement durable
max-alunniL’aluminium dans l’automobile a 2 principaux atouts : la sécurité et l’environnement. Du point de vue de la sécurité, il est plus performant que l’acier car il absorbe mieux les chocs. Et côté environnement, il est 100% recyclable, très résistant à la corrosion et plus léger que l’acier, ce qui permet de diminuer le poids des véhicules. La consommation de carburant s’en trouve réduite, ou, comme dans le cas de Tesla, les modèles électriques construits en aluminium peuvent atteindre avec une batterie des autonomies supérieures à 500 km, Thomas Alunni, Albax.
Lire interview de Thomas Alunni